Voltar para página inicial
sobre observatórioinformativorevista ecopolítica contato
pesquisadores
projeto em fluxos
ecopolítica
direitos
segurança
meio ambiente
penalização a céu aberto
documentos
eventos
links
relatórios
pesquisas
iniciações científicas
mestrados
doutorados
pós-doutorados
home | sobre o projeto

Résumé

Écopolitique: gouvernance planétaire, des nouvelles institutionalisations et des résistances dans la société de contrôle est un projet de recherche thématique lié à l´analyse généalogique du pouvoir. Son principal but est de situer le passage de la biopolitique -contrôle de la vie de la population – dans la société disciplinaire – vers l´écopolitique –contrôle de la vie da la planète – dans la société de contrôle- visant en particulier le Brésil. Nous nous trouvons en face d´une façon de contrôler qui s ´intéresse moins à l´utilité et à la docilité du corps qu´ à son intelligence; qui dépasse des frontières delimitées, qui provoque des événéments dans des espaces continus, qui participe à la production et à la décision d´une manière programmatique. L´institutionalisation inachevée se présente comme typique de la société de contrôle où prédominent les pratiques démocratiques. Dans ce sens, la recherche se déplace de la relation savoir-pouvoir vers la relation gouvernement-vérité, et déplace le chercheur du rapport net surface-profondeur, fondé sur la gravitation, vers le même rapport dans l´espace sidéral, où les surfaces varient selon la perspective. La mise en problématique de la notion d´écopolitique ira couvrir des flux cartographiques de résistances singulières selon la perspective de leurs émergences, de leurs captures, et de leurs lignes de fuite. La recherche sera réalisée par des mouvements singuliers superposés par des flux de multiplicités entre droits, securité, environnement et des peines à l´air libre. La recherche s´ articulera sur deux mouvements ou deux flux: répérage d´institutionalisations inachevées et cartographie de résistances singulières et intermittentes.

Des projets en flux

Écopolitique
Un évenément marque le passage de la biopolitique vers l´écopolitique, la consolidation de la société de contrôle et la réinventation des disciplines: la destruction de Hiroshima et Nagasaki par les bombes atomiques. En dépit de la vigilance et du combat à des déplacements maritimes, terrestres et aériens, c´est une nouvelle façon de penser la sécurité des personnes et des espaces qui s´impose. Simultanément à la recherche d´un droit international qui puisse mettre des freins aux génocides et aux éthnocides, il fallait imaginer des nouvelles façons d´articuler des peuples et des politiques, et d´assimiler le choc résultant de la fin de la guerre connue comme La Guerre Froide. La planète, son existence même au sein du système solaire, dans l´univers – peu à peu a remplacé l´expérience du territoire. Le territoire et la population sont assimilés par des "écosystèmes" et sont déplacés vers l´espace; l´importance de l´humanité devient immédiate et celle-ci devient le but des droits, des politiques, des programmes et des résistances.

Droits

La fin de la Deuxième Guerre a offert aux peuples la tentative de leur en rendre l´humanité, après des génocides et des ethnocides commis au nom de l´Homme et de sa civilisation. Un alerte a été lancé à propos des garanties de continuité de la vie des minorités. Les droits des minorités se sont accrus en tant que droit civil, en articulant des nouvelles façons de faire la politique parlementaire et extra-parlementaire. L´événement 1968 a rendu possible l´émergence des droits des minorités qui se sont traduits en des statuts, des protocoles, des déclarations, en des mesures législatives, qui ont peu à peu absorbé les leaderships des mouvements sociaux dans un flux volumineux. Les minorités, avides de devenir la majorité, ont résolu le hiatus temporaire entre des partis politiques et des mouvements sociaux.

Sécurité

Les contrôles sidéraux ont actioné les études sur l´infime, qui trouvent leur expression en des nanotechnologies du corps et de la planète, et qui se répercutent dans d´inédites menaces de guerre, dans la création d´armes biologiques et la production de connaissances ayant pour but l´augmentation de l´espérance de vie. À côté de cette population intelligente, productive et participative, la société de contrôle a donné naissance à tout un contingent de terroristes qui agissent directement contre des populations civiles en des environnements locaux, nationaux et transnationaux. La sécurité englobe aussi ce qui est désigné comme crime organisé et qui implique soit des actions de groupes tournés vers des pratiques illégales traditionnelles, soit le fonctionnement de vigilances des villes, et de populations sous la contrainte des entreprises de sécurité et des milices de mercenaires.

Environnement

Depuis les dernières décennies du 20ème siécle, commence un régime international de l´environnement, qui stimule un droit international global de l´environnement lié à: de nouvelles pratiques de gouvernement transterritorial, la préservation de la planète, la reconstitution de zones dégradées, la préservation de régions présentant des écosystèmes considérés importants et la minimalisation des dommages à l´environnement provoqués par le capitalisme transterritorial et des séquelles de la planification socialiste. Ce régime se reflète dans des conférences, des traités, des protocoles et des recommandations qui guident des politiques des gouvernements, des ONGs, et des politiques d´ entreprises. Il mobilise des actions de la société civile organisée avec des formes de prévention et de gestion de l´environnement compatibles avec les rentabilités, en agençant des nouvelles branches dans les affaires écologiquement correctes et en redimensionnant les activités des corporations pour atteindre le développement durable.

Peines à l´air libre

Les effets de la Déclaration Universelle des Droits de l´Homme ont peu à peu inhibé les totalitarismes et les régimes autoritaires. Leurs déploiements ont favorisé les conditions pour le surgissement de la démocratie en tant que dispositif des résistances, utopie de la mondialisation, procédure d´organisation de l´économie et des moeurs syncrhonisés avec les contrôles des calculs et des informations de la société de contrôle. Les espaces des métropoles occupés par des populations pauvres et misérables, avec des frontières mouvantes, peuvent être caractérisés comme des camps de concentration paradoxalement constitués à une époque où il y a la possibilité de libre circulation et production par les fluxs de surface , de profondeur et sidéraux. Les déploiements des droits de l´homme en des droits des minorités ont contribué à l´expansion des contrôles institutionalisés et exercés à partir de l´État, au nom du renouvellement ou la correction des inégalités, par le gouvernement des conduites.

 
nu-sol
 
DTI-NMD

Voltar para página inicial mapa do site página de contato